quelques génies des lampes d'ici
et leurs histoires pour arriver là
pour lisa

lumi_res08
lumi_res17lumi_res18
lumi_res09lumi_res12
lumi_res10lumi_res25
lumi_res20
lumi_res21lumi_res23
lumi_res22lumi_res11
lumi_res14lumi_res15
lumi_res19
lumi_res27lumi_res26




*trois suspensions industrielles dans la cuisine, récupérées dans une ancienne usine de lorraine par un ami * suspension en rotin de l'inévitable suédois, qui fait une belle lumière même avec des ampoules à économie d'énergie * lampadaire tripode année 50, chiné pour presque rien (quand je vois le prix que ses semblables atteignent sur ebay!) il y a longtemps, au retour d'un week-end chez des amis à la campagne * lampe suédoise encore, qui n'a l'air de rien mais qui va très bien avec la chaise d'à côté qui devait s'ennuyer ferme avant son arrivée (les objets ont souvent besoin de discuter) * sur mon bureau, lampe trouvée dans un petit vide grenier d'un tout petit village lorrain dont on ne revient jamais bredouilles * suédoise toujours, de bureau, sur le bureau d'appoint suédois de monsieur * abat-jour en papier comme les feuilles d'un livre, habitat *  applique rapportée de bruxelles - un joli petit week-end escapade d'hiver en famille, alors que z&z n'avaient pas 20 mois à eux deux, et suspension d'usine trouvée pour notre premier appart-à-deux sur la brocante du père-lachaise * petite lampe faussement vieillie qui m'a longtemps fait rêver et que monsieur m'a offerte pour mon anniversaire il y a un bout de temps déjà * le lampion installé depuis peu dans notre chambre * une ampoule juste habillée par la garland de tord boontje * au dessus du lit de zéphyr, globe terrestre veilleuse, un vide-grenier près de provins  * dans la véranda, l'applique jieldé d'ebay répond à la petite lampe d'architecte cabossée de la braderie de lille * la guirlande de guinguette pour les dîners dehors, et le lampion suédois et solaire, à l'éclairement pour le moins anecdotique * deux qui attendent que je prenne enfin le temps de m'occuper d'elles, la col de cygne qui était au dessus du miroir de la toute petite salle de bain de notre premier appart et sera un jour, comme il se doit, devant la porte d'entrée, et la petite jaune à scoubidou qui cherche désespérément quelle sorte d'abat-jour pourrait bien lui convenir *